top of page
Rechercher

La vie est le maître

En réalité il n'y a pas de maître. En réalité le vrai maître est celui qui sait se rendre transparent pour laisser la vie s'exprimer. En réalité le vrai maître est celui qui disparait pour nous laisser face à nous même. Comme face à un reflet d'une partie de nous-même sur laquelle nous pouvons nous questionner, observer et ressentir. Chaque situation, chaque personne reflette une partie de nous-même. Chaque fragment de ce que je considère comme l'extérieur est le reflet d'un fragment de l'intérieur. Pour laisser passer le soleil, une goutte d'eau doit être transparente. Si elle se teinte, se pare et se colore, alors les rayons ne pourront plus passer à travers. Vivons chaque instant avec humilité, accueil et écoute. Notre mental juge les gens. Un tel est un maître à écouter. Un tel est égaré et n'a pas beaucoup de crédibilité. Pourtant la plus égarée des personnes, pour les plus égarées des raisons, peut nous donner le meilleur conseil au monde, l'information la plus importante au monde dans notre cheminement. Si nous savons écouter, entendre ce que la situation nous indique sur nous-même. Alors la plus égarée des personnes peut être le maître le plus sage à cet instant.


Dès lors la vie toute entière, chaque rencontre, chaque interaction quelle qu'elle soit est une information précieuse. Par sa compréhension. De la reconnaitre, de lui redonner son intégrité. Comme on dit "je te vois". C'est aussi ça reconnaître son pouvoir créateur. C'est aussi ça reconnaitre ce qui nous unit. C'est aussi ça reconnaître que "Toute chose est en moi, et je suis en toute chose". L'autre ne me fait rien. Si l'autre écrit le même mot sur dix petits bouts de papier et les distribue à dix personnes différentes, il provoquera dix réactions différentes. Des rire, des larmes, de la colère, de l'indifférence. Ainsi ma réalité naît dans l'interaction que j'ai avec l'autre. L'autre n'est pas porteur d'une information intrinsèque et vécue comme universelle. Ainsi lorsque l'ego part en croisade à l'extérieur, pour convaincre, faire taire, pointer du doigt ou se défendre; le coeur lui écoute et questionne l'intérieur. Que se passe-t'il? Qu'est-ce que cette situation m'indique sur moi-même? Que cela m'apprend-il? Pourquoi cela me met-il en agitation et en réaction de la sorte?

Ainsi, la personne que notre ego considère comme la pire, nous reflette parfois le message le plus important à écouter. Chaque instant, chaque personne, sage ou non aux yeux du mental, est porteuse d'une information qui, si nous savons l'écouter, nous permet de grandir. Chaque fois c'est comme si la vie nous proposait d'ouvrir un morceau de la carapace pour quelques instants, comme une fenêtre ouverte sur nous-même, pour nous dire : "tiens, regarde-là ce qu'il se passe".

Ainsi le vrai maître c'est la vie. Et il s'exprime partout, tout le temps, là où on l'attend et là où on ne l'attend pas. Toujours comme une main tendue, une invitation.



7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page